La bonne nouvelle du jour pour les disquaires c'est qu'ils ont désormais le droit d'appliquer en toute tranquilité des verrous anti-copie (DRM). La bonne nouvelle pour le consommateur c'est qu'il ne pourra plus copier les contenus protégés par des DRM et qu'à priori, ça aussi ça a été voté, la taxe liée au piratage sur les media des stockage devrait sauter. Un petit pas de plus vers la prison...

Continue reading

J'avoue, c'est difficile de faire pire comme mauvaise nouvelle de si bon matin. Tout n'est pas perdu mais ce qui était à craindre est passé: les DRM ont été légalisés. Concrètement, si un CD est protégé et que vous voulez le copier sur un lecteur MP3, propriétaire ou pas de ce CD, vous ne pourrez pas. Et pas la peine de tenter un recours en justice.

Jetons un coup d'oeil à cet amendement: Les mesures techniques ne peuvent faire obstacle au libre usage de l'oeuvre dans les limites des droits prévus par le présent code ainsi que de ceux accordés par les détenteurs de droits. Il indiquerait que les DRM ne peuvent pas faire obstruer l'utilisation du contenu. Le hic de cet amendement c'est le prévus par le présent code ainsi que de ceux accordés par les détenteurs de droits. Si les détenteurs des droits n'autorisent pas DU TOUT le contournement des DRM, c'est cuit. La liberté d'en arriver là est en tous cas présente.

Déplomber les DRM est donc tout à fait illégal et est assimilé à de la contrefaçon. Pour quelqu'un ayant payé son dû, c'est fort sympatique. Un élément de la partie DRM de la loi DADVSI nécessitant d'être étudié concerne le contournement des mesures de protection dans le cadre de l'interopérabilité. Si cet amendement là ne passe pas, vous n'aurez plus aucun droit sur tout contenu acheté légalement. Votre musique achetée sur iTunes sous em*erde sur votre lecteur MP3 ou Linux? Ben tant pis, les disquaires ont dit que vous n'aviez pas le droit. Et l'artiste dans tout ça? Ben lui n'a rien à dire puisqu'à priori, par ce procédé, vous achèterez plus de sa musique. Pas moi. Et ceux qui ne l'achetaient déjà pas à la base le feront encore moins.

Pour terminer, un dernier point. L'affaire des rootkits de Sony ça vous dit quelque chose? Il s'agit d'un système DRM implanté sur les CD qui place un mouchard au fin fond de votre Windows. Ce petit bout de code permettait grâce à ses prouesses de donner un accès direct à votre ordinateur en contournant TOUTES vos protections. Là encore, un amendement est censé vous protéger de ces dérives sauf qu'il explique que les verrous permettant le contrôle à distance direct ou indirect d'une ou plusieurs fonctionnalités, ou l'accès à des données personnelles, sont soumis à une déclaration préalable. Les rootkits ne sont pas interdits dans la mesure où ils sont déclarés. Mais ces saletés sont tellement bien cachées que tous ne les déclareront pas... achetez un CD, vous n'aurez pas le droit de le copier et pire encore, votre ordinateur (sous Windows seulement) sera en plus susceptible d'être accessible aux marketeux de Kyo, ceux qui souhaiteraient un filtrage d'Internet. Moi j'aimerais qu'on filtre leurs conneries.

Histoire d'en savoir plus, de croiser vos informations, voici une recommandation de lectures. Je vomis de toutes mes forces sur cette loi:

Rien à voir mais histoire de terminer sur une petite note amusante, voici ce que j'ai lu ce matin, malheureusement après cette semi-mauvaise nouvelle: Selon un sondage sur les attitudes des automobilistes en Grande-Bretagne, les hommes attendraient vingt minutes avant de se résoudre à demander leur chemin, contre dix pour les femmes. La résistance des hommes à admettre qu'ils sont perdus leur ferait perdre six millions d'heures par an en voiture..