Je suis rassuré qu'enfin, après tant de luttes et de batailles, les majors de la musique ont enfin compris qu'il ne fallait pas protéger le pauvre (mais assez riche pour consommer) consommateur contre le piratage mais contre la musique daubesque et immonde dont on nous abreuve.

Au passage, si vous achetez le prochain CD de Coldplay, ça sera plus pour le regarder que l'écouter. Et oui, la lecture froide on sait ce que ça veut dire.

Continue reading

Si cette image ne vous dit pas grand chose, il va falloir apprendre à la dénicher sur vos futurs achats. Enfin, seulement si vous achetez de la bonne musique commerciale comme il se doit. La maison d'édition a en effet préféré lister la liste des supports sur lesquels vous ne pourrez pas écouter le CD (dûment acheté, les CD copiés, eux, se lisent sans problème). La bonne idée aurait été de faire l'inverse : lister les supports (s'il en existe) autorisant sa lecture. Histoire de rire, sur quoi ne pourra-t-on pas lire le prochain CD de Coldplay :

  • certains lecteurs CD permettant la conversion en MP3 (baladeurs audio, autoradios)
  • certains lecteurs CD permettant l'enregistrement CD-R/RW
  • certains lecteurs équipés de GPS (fallait pas être riche, désolé)
  • certains lecteurs équipés de disques durs
  • certaines platines CD-R/RW
  • certains lecteurs CD portables (ceux-là même vendus par la FNAC ou Virgin, qui te vendent du Coldplay)
  • certains lecteurs DVD
  • certaines platines CD / LaserDisc
  • certains périphériques de jeux (adieu XBox, PSOne, PSTwo, Saturn, DreamCast et même Windows !)
  • les Mac (certains Windows le lisent mais attention au mouchard, ça sent un coup à la Sony ça)

Histoire d'enfoncer le clou, sachez que le CD est également protégé contre l'enregistrement en MP3 histoire d'éviter de passer pour un délinquant au 20h "intellectuel" de TF1. En clair, ce CD vous protège de l'écouter ... finalement c'est pas un mal.

A la place écoutez Blind Guardian, ça au moins c'est pas protégé 8-)