Recrutement du jour, bonjour !

Le mois de septembre est semble-t-il la période idéale pour recruter en entreprise : retour de vacances, jeunes diplômés et récents licenciés sont sur les rangs pour le meilleur et pour le(s) pire(s). Aujourd'hui était une après-midi entièrement remplie (ou presque) de candidats prêts à tout (ou presque) pour gagner décemment (ou presque) leur vie. Il y en aura eu deux qui nous auront bien fait marrer :

  • celui qui a préféré ne pas venir, sans prévenir, sans avertir de son retard et sans répondre au coup de téléphone de relance ;
  • celui ... pardon, celle qui se présente pour savoir s'il s'agit bien là de l'entreprise pour laquelle son fils a postulé. Et pour faire taire les mauvaises langues, son fils était bien là, dehors, à observer la conversation. Je vous laisse seuls juges.

Au final, le profil qui plait le plus reste une personne motivée, qui exprime son désir de dynamisme, d'auto-apprentissage et surtout, montrant qu'en dehors des heures de travail, s'intéresse à d'autres choses de façon totalement volontaire. Passer du côté recruté à recruteur, c'est très intéressant pour voir les effets produits lorsqu'on cherche à vendre ses compétences ... ou quand on n'y arrive pas.