Tu fais quoi dans la vie?

Cette question m'a été posée hier par un garçon de 8 ans. S'ensuit alors un petit échange:

  • Moi: Oulà, je travaille.
  • Le garçon: Mais tu es en quelle classe?
  • Moi: J'ai arrêté l'école depuis un moment, je travaille.
  • Le garçon: Et quoi comme travail?
  • Moi: Je "construis" des sites Internet.
  • Le garçon: Ah, tu es un peu comme un écrivain.

Ca m'a fait sourire. J'ai beau écrire, ce n'est vraiment pas de la littérature ^^.

Ca me permet également d'en placer une autre. Un jeune, le fils d'un collègue, débarque dans notre service informatique histoire de nous questionner sur les réseaux, vaste appellation. Et toi, tu veux faire quoi comme études? Un BTS Informatique de Gestion option Réseaux. Attention au(x) piège(s)!

Le gros piège des études vient de ce qu'on en idéalise et de ce qu'on nous vend. En effet, j'ai été dans le même cas et le petit bonhomme, qui passe ses journées à bidouiller sur son PC comme tout apprenti geek qui se respecte, avait décidé de jeter son dévolu dans les réseaux.

Il commet déjà la sa première erreur car ce qu'il cherche à faire ne correspond pas du tout au diplôme délivré par ce BTS. Celui-ci s'axe avant tout sur la gestion en entreprise (économie, comptabilité, finance) avec une application informatique de tout ça. Dont une option réseau qui ne va pas très loin. Pas si on veut faire du réseau sa spécialité. D'ailleurs, ayant failli suivre ce cursus et ayant un ami qui y est passé, les débouchés sont bien maigres en sortie. Il faut donc soit s'arranger pour qu'il y ait possibilité de poursuivre sur un diplôme d'ingénieur dans la même école (souvent facilité quand on est dans le même établissement) soit qu'un job attende à la sortie. Très difficile dans ce cas là.

Son deuxième problème, ou souhait, était de valider son BTS en alternance. Ce qui implique d'avoir une entreprise dans laquelle passer l'année (voire les deux ans) à travailler. La difficulté de l'exercice est majeure lorsqu'on ne sait ni ce qu'on va apprendre dans l'année ni ce qu'on peut apporter à l'entreprise. Se pointer en disant "je cherche un contrat en alternance dans les réseaux, vous prenez des gens?" impliquera systèmatiquement un refus. Je me souviens que ça a toujours été la croix et la bannière pour savoir ce à quoi l'on pouvait prétendre. Mis à part des réponses évasives, je n'ai rien entendu de concret.

Une entreprise n'a pas forcément de besoin au départ car elle arrive dans la plupart des cas à se contenter de ce qu'elle a, à vivre avec ses gênes et ses aberrations. Mon conseil aura donc été de l'aider à se vendre. Pour convaincre une entreprise, il devra leur souligner qu'ils peuvent très certainement améliorer la structure de leur réseau pour mieux le maîtriser, le contrôler sans que ça leur prenne davantage de temps. L'étudiant est là pour déceler leurs besoins et leur apporter une solution... qu'il n'a pas à son arrivée sinon ça serait à la portée de tous. Non. Les études et le travail en entreprise sont ce qui lui permettra de trouver la solution.