Non à l'adoption de la loi Hadopi !

Sans verser dans la politique, j'aimerais quand même attirer l'attention du public sur le prochain vote de la loi Hadopi à l'Assemblée Nationale. Son contenu est basé sur les recommandations de Denis Olivennes qui a été jusque très récemment le patron de la non moins connue FNAC.

Si on peut louer son combat contre les DRM, je regrette en revanche la** tournure répressive** et cette volonté de prendre contrôle du plus grand espace créatif du monde : l'Internet.

Alors j'ai écris à mon député, Noël Mamère, pour lui demander de voter contre cette loi.

Hadopi et DADVSI, même combat

Pour vous faire une autre idée d'Hadopi, loi Olivennes ou "Création et Internet", voici davantage de ressources :

Juste comme ça, même l'Europe est contre cette loi. Youpi !

L'email adressé à mon député

Monsieur le Député,

Vous êtes le député de ma circonscription (Villenave d'Ornon) et c'est à ce titre que je vous écris.

Vous allez être appelé(e) à voter, au mois de mars prochain, une loi proposée par le gouvernement nommée 'Création et Internet', plus connue sous le nom de loi Hadopi. Je tiens par le présent email à vous signifier mon opposition à cette loi, qui non seulement bafoue plusieurs principes de base de notre démocratie, comme la présomption d'innocence (loi Française, elle même basée sur l'article 11 de la Déclaration des Droits de l'Homme), l'obligation de séparation des fonctions judiciaires et administratives (article 13 de la constitution Française voté en 1790), ainsi que bien d'autres irrégularités qui en font dès aujourd'hui une loi d'exception.Comme vous le savez par ailleurs, l'Europe s'est opposée à cette loi et ne manquera pas de le faire à nouveau, de même que la CNIL, l'AFA, l'ISOC, et de très nombreuses autorités reconnues sur le plan international.

Je tiens à vous rappeler par ailleurs qu'à ce jour, aucune étude scientifique n'a réussi à prouver que le partage de fichiers protégé par le droit d'auteur ai le moindre impact sur la vente de disques ou de DVDs, bien au contraire, de nombreuses études tendent à prouver le contraire. Quant à la rénumération des auteurs, d'autres études montrent, elles, la corrélation entre le partage de fichier et l'explosion récente des arts vivants, offrant une rénumération à un nombre bien plus large d'artistes que n'en offraient jadis les ventes de disques.

Cette loi, écrite pour les lobbys de l'industrie de la Culture, n'a pas d'autre but que de soutenir leurs modèles économiques vieillissants. En effet, les ventes records d'artistes tels que 'Nine Inch Nails' ou 'Radiohead', qui offraient pourtant gratuitement leurs albums musicaux à télécharger, le succès massif de films tels que 'Les Ch'tits' de Danny Boon ou 'Taken' de Luc Besson, qui ont pourtant été parmi les plus piratés l'année dernière, montre, s'il en était besoin, qu'aucune corrélation ne peut être établie entre téléchargement illégal et baisse des ventes.

Le partage de fichier a par ailleurs considérablement démocratisé l'accès à la Culture, et suscité des appétits autrefois inimaginables, dont l'industrie de la Culture - même s'il ne s'agit plus des mêmes acteurs - continue largement de bénéficier.

Je ne souhaite pas que l'on sacrifie nos libertés individuelles pour la Gloire de la croissance. Cette loi ne changera pas le comportement des gens mais au contraire, ne pourra qu'attiser la colère, dont la mienne.

En tant que citoyen, et plus encore en tant qu'électeur, je vous demande de ne pas voter en faveur de cette loi.

Je vous prie de croire, Monsieur le Député, à l'expression de mes sentiment respectueux.

Le mot de la fin

Je vous encourage à vous exprimer vous aussi contre cette loi. S'il faut effectivement punir le piratage, il ne faut pas négliger l'apport de cet afflux de culture. Pourquoi ne pas réfléchir à une hybridation ou à un moyen de mettre à contribution l'Internet de manière intelligente pour que tout le monde y gagne : citoyens comme créateurs.

L'Internet est la nouvelle plate-forme de partage et cette loi n'y changera rien. Elle se plante complètement. Si on pouvait éviter un massacre de plus ça serait tellement bien ...