RMLL 2010 : c'est parti !

La onzième édition des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (Libre Software Meeting pour les anglophones) vient de débuter à Bordeaux. Ce cycle de conférences signe son retour dans le terroir puisque sa toute première édition s'est déroulée à Bordeaux, 10 ans plus tôt.

Je vous parlais en janvier de l'appel à conférence. Celui-ci a battu les records : 35 conférences, 1 table ronde et plus d'une demi-journée de conférences en anglais pour la session Internet, que je co-organise avec Nicolas Perriault.

La session Internet

Toutes les conférences liées à la thématique de l'Internet et du libre se déroulent sur 3 jours, du mercredi 7 juillet (demain) jusqu'au vendredi 8 juillet. Ça se passe dans l'amphitéâtre A (150 places) de l'ENSEIRB-MATMECA, à 2 pas de l'arrêt de tramway B « Arts et Métiers ». Tout se trouve sur le plan détaillé de l'évènement, en particulier dans la rubrique déplacement en tramway.

La philosophie consiste à réduire les durées de conférence sur des durées de 20 minutes, pour offrir un message clair, sans longueur ainsi qu'une variété d'intervenants et de sujets. Coïncidence de la vie et organisation aidant, on a réussi à caser ça en demi-journées thématiques. Cela offre d'une part une vision claire du programme mais aussi, si vous avez une attente bien précise, une (ou plusieurs) demi-journées suffisent pour y répondre.

On aurait aimé en faire plus ... difficile en 3 jours, déjà intenses.

Frameworks et tests

  • Date : mercredi matin
  • 6 conférences

Où l'on parlera de frameworks de développement avec Django et Symfony2, de tests avec Selenium et une avant-première Temesis. SPIP sera de la partie pour inaugurer ce bal technique, servant autant à du site Web que de l'applicatif ou de la création d'API.

HTML, CSS et accessibilité

  • Date : mercredi après-midi
  • 8 conférences

On habille le Web avec des présentations d'HTML5, CSS3 mais également des outils d'amélioration de qualité (comme KBAccess, ou Tanaguru). La journée se terminera sur 2 conférences clé : l'intégration accessible de vidéos et l'accessibilité pour les non-lecteurs. Oui, les non-lecteurs ;-)

CMS et gestion de contenu

  • Date : jeudi matin
  • 6 conférences

eZ Publish sera à l'honneur, aux côtés d'Automne, Typo3 et Joomla. Piwigo illustrera la gestion de contenu de photos et d'images. L'orientation est données aux cas pratiques : intégration de recherche à facette, optimisation de performances.

Internet I/O

  • Date : jeudi après-midi
  • 6 conférences

À la fin de la demi-journée, vous saurez ce qu'il faut pour devenir votre propre hébergeur, de l'infrastructure matérielle jusqu'à l'accès Internet maitrisé. Une autre partie des conférences est dédiée à des outils d'extraction et d'accès à Internet, autrement qu'avec un navigateur Web.

Matinée anglophone

  • Date : vendredi matin
  • 3 conférences

C'est un peu plus fourre-tout : CMS Java avec Apache Lenya (présenté par des membres de la fondation Apache), tests de montée en charge et outil de traduction collaborative par Automattic.

Collaboratif, traduction et Open Data

  • Date : vendredi après-midi
  • 6 conférences
  • 1 table ronde

Le clou du spectacle : traduction automatisée, réseau social décentralisé, collaborer à OpenStreetMap, gérer une communauté Open Source, Open Data et moteur de recherche décentralisé.

On terminera sur une table ronde dédiée à Open Data, afin de décrypter ensemble tous les intérêts à libérer ses données, créer de la richesse et apporter l'innovation jusqu'à la société civile ; un levier de croissance trop facilement oublié.

On se voit sur place !

Je serai sur place pendant toute la durée de la session Internet donc n'hésitez pas à nous interpeler, Nicolas ou moi. Le programme continue également en soirée, en aparté :

Vous pourrez y croiser entre autre (et dans le désordre) Nicolas Perriault, Sébastien Delorme, David Larlet, Mickaël Hoareau, Romy Tetue, Élie Sloïm, Frank TaillandierDennis Benkert et moi-même.

Je remercierai quand même mon employeur, Clever Age, qui prend intégralement en charge mes jours de participation à cet évènement. Participer à l'écosystème du libre sans se soucier de l'aspect financier est un confort très appréciable.

Pour un Internet libre !