☕️ Journal : Appel avec Coopcycle

Dans les grandes villes, des coursiers se fédèrent avec Coopcycle pour (re)prendre en main leur outil de travail. Comment ferait un café-bistro dans une ville (pour l'instant) sans coursier ? On s'appelle pour en parler. J'apprends que la situation ressemble à celle des coursiers nantais. Je pense que la prochaine étape va être de prendre contact avec la mission locale (abaisser les enjeux sur la contractualisation d'un mi-temps) et d'aller sonder les entreprises du coin (pour élever la connaissance des habitudes alimentaires et les modalités de commande/livraison).