☕️ Journal : Sortir d'un groupe

Lors du week-end organisé autour du Travail qui Relie organisé par Charlotte Ogier, j'ai préféré quitter le groupe après le repas du dimanche : j'avais envie d'être au calme, seul au bord de la rivière pour naviguer dans mes pensées.

Un temps d'échange avec le groupe m'a permis d'annoncer la nouvelle, de répondre aux questions que ça a généré. Les règles étaient claires : les activités et le cadre sont propositionnels.

Pourtant un remous a traversé le groupe après ce départ : des personnes se sont senties moins en sécurité (la configuration change), des choses qui avaient suscité des interrogations sont remontées à la surface (elles avaient été tues jusqu'à présent), une autre personne a saisi l'occasion pour partir.

La règle a beau être claire dès le début : un départ coûte au groupe. Un temps d'adaptation. Les boucles de rétro-actions se reconfigurent.