☕️ Journal : Entretiens utilisateurs à Montreuil

Je me suis rendu à Montreuil pour tester la nouvelle itération d'une interface de quelque chose qui se veut à destination des habitant·es de la ville. J'ai parlé à des commédien·nes, un enseignant, une cuisto/gérante de café, des néos et des ancien·nes, de 20 à 70 ans. Huit personnes en tout. J'ai pris le temps de les écouter, à propos de l'interface mais aussi des hors-sujets (dont certains ont nourri à nouveau le dialogue autour de l'interface).

Grand classique : il y a des choses à ajuster (car ambigües dans leur compréhension), d'autres à mieux relier (car le lien entre deux éléments ne se fait pas), d'autres à adapter (car pas compris du tout).

Le temps (car l'argent) est limité : les changements possibles seront priorisés par les décideurs du projet. Ce choix est aussi une manière pour eux de s'approprier l'objet de leur commande.