☕️ Journal : Les raisons de la colère

La réception de cette carte postale m'a relié à cette colère dont je ne savais trop quoi faire. Il n'y a "que" 20 lignes mais ça vient remuer tellement de choses.

  • Je suis en colère parce que je ne t'ai pas donné mon adresse postale, par choix ;
  • Je suis en colère parce que cette adresse a été lue et collectée sur un courrier qui était envoyé à quelqu'un d'autre ;
  • Je suis en colère parce que cette adresse a été utilisée à d'autres fins, par une personne à qui elle n'était pas destinée ;
  • Je suis en colère parce que les 3/4 des mots de cette carte ne sont que des commentaires sur un courrier qui ne t'es pas adressé ;
  • Je suis en colère car cette limite d'ouvrir/lire le courrier des autres n'est toujours pas comprise ; je redirige tous les courriers et ne t'adresse plus la parole depuis 18 mois pour précisément cette raison ;
  • Je suis en colère car je n'avais rien "promis", mais évoqué que je "ferai de mon mieux pour venir dans l'été" ;
  • Cette envie de venir dans l'été, je la formule directement à cette personne — pas à toi, je ne le fais pas pour toi — je suis en colère parce que "j'ai tenu ma parole" ;
  • Je suis en colère car c'est un choix que je mets au même niveau que mes choix de vie, rejetés si violemment "parce que ce n'est pas normal"… mais quand il s'agit de nourrir tes demandes, tu me félicites de le faire ;
  • je suis en colère parce que les limites que je place sont constamment mises en pièces, que ça rejoue constamment les mêmes schémas et que ça me donne constamment envie de partir encore plus loin pour ne plus en entendre parler.

J'ai envie qu'on me laisse tranquille.