☕️ Journal : Confier sa colère dans la forêt

On profite d'une belle journée pour ne pas travailler et aller marcher au départ de Saillans.

Elle est anglaise, donc on parle forcément du Brexit. On marche, elle parle, j'écoute. L'intensité de sa voix change, elle s'aggrave un peu puis elle dit — chuchote presque — "Fuck, fuck Boris Johnson".

Je suis content que cette marche aie servi à exprimer sa colère, peu importe la forme que ça prend. Je ne suis pas senti visé ni destinataire de celle-ci — ça permet d'être en empathie pour ce qu'elle vit.

Les 3 Becs vus depuis le sentier de la montagne de Chabrier, près de Saillans