☕️ Journal : De Pleroma à Masto.host

Je me suis aperçu un matin que mon instance Pleroma auto-hébergée ne fonctionnait plus. L'erreur était cryptique, d'ordre applicatif et j'ai eu beau nettoyer/tenter de repartir de zéro, cette erreur revenait toujours au bout de quelques temps.

Alors j'ai laissé tomber (pour l'instant), et j'ai souscrit au plus petit plan chez Masto.host. L'instance était dispo le lendemain matin.

On y revient, disposer de sa propre URL d'instance Mastodon, c'est cette liberté de changer de fournisseur. Comme avec les emails et les sites web.

En un peu plus d'un mois de vie, la base de données avait grignoté 8Go d'espace disque, collecté pas moins de 32000 messages depuis d'autres instances alors que j'en ai écris un 50aine environ (messages privés compris).