☕️ Journal : Atelier d'écriture numérique

J'ai animé mon premier écriture numérique cette semaine, dans la lignée des mes propositions de septembre. J'avais aucune idée où je mettais les pieds, et l'inspiration du cadre d'organisation me vient de Pauline Calmé et du "mob programming" (1 écran partagé, plusieurs personnes qui parlent, une personne qui écrit au clavier).

Voici le déroulé que j'avais en tête :

  1. échauffement (sans écran) : chaque personne donne un mot tour à tour pour composer une phrase/histoire ; on complexifie après plusieurs tours en donnant plusieurs mots chacun·e — l'idée est d'apprendre à raconter n'importe quoi en face de personnes qu'on ne connait pas, et à se mettre en condition pour la suite ;
  2. titres du Gorafi : on pioche des titres du Gorafi dont on va écrire le corps de l'article. À tour de rôle, on partage plusieurs mots pour créer le (non-)sens de l'article — on compose l'histoire tour à tour, de manière imprévisible et farfelue ;
  3. critique d'art contemporain : chaque personne indique un mot-clé, qui sont suffixés par "peinture" et "art" dans une recherche Google Images. À tour de rôle, on invente et complète l'analyse de "l'œuvre" (on est parfois tombé sur des radiateurs peints).

J'avais pensé à d'autres formats (rumeur, recette de cuisine) mais on avait déjà bien meublé les 2 heures d'atelier avec le déroulé ci-dessus.

Les participantes ont évoqué 2 jeux auxquels l'atelier leur a fait penser : Story Cubes et comment j'ai adopté un gnou.

J'avais un peu le trac mais on s'est bien marré — le prochain atelier sera organisé un mercredi après-midi pour ouvrir la porte aux enfants, en plus des adultes.