☕️ Journal : Végétarien carnivore

Je n'achète plus de viande par défaut depuis une dizaine d'années. Et depuis 2 ans, je suis cuisine explicitement végétarien pour les repas de fête/famille — je considère la viande comme une option.

Mais je mange quand même de la viande de temps en temps. Parce qu'y en a à l'apéro, parce que dans un resto l'option végétarienne n'est pas attrayante et aussi parce que des fois l'offre que je vois me plait.

J'ai voulu me donner comme défi d'être exclusivement végétarien cette année. Alors j'ai décortiqué le sentiment à l'origine de l'idée :

  • je refuse qu'autant de terres agricoles, qu'autant d'eau, qu'autant d'énergie soient mises en jeu, au lieu de mieux nourrir les habitant·es de la planète ;
  • je refuse les conditions d'élevage, tant des animaux que des humains qui sont employées dans ces carnages (Journal Breton et Journal Breton Saison 2 sont parlants à ce sujet)
  • je n'aime pas l'idée de tuer un être vivant, mais les végétaux que je mange sont eux aussi vivants — où est la frontière ?
  • ne pas manger de viande n'inclut pas la problématique de la "distance alimentaire", ni des conditions de rémunération des personnes qui produisent les aliments que je consomme — ne regarder que l'aspect "viande", c'est ne pas regarder la question alimentaire dans son ensemble.

J'ai l'impression que "manger le plus local, le plus respectueux de la nature et sans nourrir le système industriel" serait une proposition plus en ligne avec mes valeurs.

Je suis curieux de savoir comment tu abordes cette question.