☕️ Journal : Quatre histoires de domination par le genre

Le collectif de théâtre la Troupuscule de Saillans organisait un théâtre-forum sur les oppressions de genre. Voici les situations concoctées par la vingtaine de participantes que formait notre groupe :

  1. chez des ami·es, l'homme cis-hétéro du couple hausse le ton, devient directif voire use de sa force (poing sur la table, tape sur la tête de sa compagne). En bonus, un invité minimise la situation.
  2. chez le médecin, la robe de la femme est défaite par le médecin sans avertissement ni précisions. Les autres membres du personnel médical disent que "c'est normal, c'est la procédure".
  3. dans le jardin, quand le voisin te dit "salut jeune demoiselle".
  4. dans la rue, quand tu te fais suivre par un pot-de-colle qui te demande ton numéro de téléphone, et suite aux refus, insiste de plus en plus pour te donner le sien.

Ce sont toutes des situations vécues par des participantes qui se retrouvent démunies, sidérées et se font bouffer par la situation qu'elle ne parvient pas à déjouer.

Le théâtre-forum permet de rejouer ces situations. Le public se substitue sur demande pour créer un nouveau scénario qui déjoue la domination de genre.

Je me suis régulièrement senti dépité pendant le déroulé des histoires, mais je repars avec des billes pour déjouer des situations dans lesquelles je me sentais perdu.