☕️ Journal : En réponse à "Holisme"

David écrit dans Holisme :

Je me demande très souvent si je devrais publier tout cela dans un carnet, est-ce que cela produirait la même émotion/sensation ? Ou avec une personne en particulier ?

Je trouve que publier un journal qu'on adresse avant tout à soi-même comme un exercice enrichissant.

Le lieu de destination de l'écriture influe forcément. Ne serait-ce que parce qu'on a un rapport différent au support, à l'idée qu'on se fait de la lecture de l'écrit et de la navigation qu'on en a.

Il y a des choses que je garde dans d'autres carnets (carnet de notes, notes de lectures, carnet d'émotions, agenda d'interactions quotidiennes).

Le choix de la publication est un choix personnel. La lecture d'un système de pensée enrichit mes propres questionnements, me dirige vers d'autres lectures, apporte des réponses à des questions dont j'avais oublié de prendre note.

C'est une pensée en réseau que j'affectionne.

Je me sentirais peut-être coupable/responsable d’asséner ces pensées, ici j’ai l’impression que ça reste dilué et que les personnes qui viennent lire consentent à accepter de telles idées.

Récemment, JJ me disait "la culpabilité sert à maquiller une honte, tu penses que ça maquille la honte de quoi ?".

J'essaie de naviguer dans le sentiment d'authenticité : pourquoi je m'en éloigne ? Est-ce que je cherche à plaire ou à documenter ?