☕️ Journal : Penser avec ses mains

Récemment, j'ai entendu cette phrase près d'une machine à café :

Je ne sais rien faire de mes mains. J'aimerais pouvoir créer X ou Y.

À cet instant, j'ai trouvé flagrant que la dépossession de l'outil de travail — l'entreprise, les outils-objets, l'autonomie en groupe — laissait un boulevard ouvert à "combler ce vide".

Consommer — des objets, des écrans, du temps actif vs. du temps oisif — est un moyen d'enrober de sucre cette réalité amère.

Créer, c'est résister.