☕️ Journal : Approche par contraste

J'utilise une approche par contraste lorsque je mène des entretiens utilisateurs.

Quand une personne donne une information, que je la trouve neutre et que je souhaite en savoir davantage sur ce qui est derrière — le pourquoi, la raison — j'affirme quelque chose de radical au lieu de demander une réponse construite à une question complexe.

Par exemple, si je vois quelqu'un tourner en rond devant un élément d'interface, j'affirme "c'est compliqué ce truc ?" ou "il sert pas à rien ce bouton là ?".

La réaction courante est que la personne se positionne par rapport à cette affirmation contrastée : "non ça va, c'est plutôt ça qui m'interroge" ou "ah, je ne l'avais pas vu. Il sert à quoi ?".

C'est un mécanisme utile pour informer une décision, et ça marche aussi dans la vie de tous les jours.