☕️ Journal : Avoir conscience du monde qui nous entoure

Un récent hôte Airbnb m'expliquait son immigration en France et son plaisir à aller au marché de La Croix Rousse, à Lyon. Elle avait progressivement appris à faire le tri entre revendeurs et producteursYannick dirait que s'il y a des bananes sur le stand, c'est un revendeur !

Elle avait ensuite affiné sa sélection en préférant des producteurs locaux — la distance de transport est moindre, la sensation d'aider un·e voisin·e plus importante.

Le plaisir de manger de belles et bonnes choses avec une empreinte minimale — quitte à manger moins en mangeant mieux.

Elle était étonnée que ses amies s'y soient mises sur le tard — alors que ces personnes se sentent concernées par l'environnement. Elles se sont mises au bio, pour leur santé.

Ce qui les sépare : la conscience du monde qui nous entoure.