Après avoir mis toutes les billes de mon côté pour ma recherche d'emploi, j'ai démissionné. J'avoue que les derniers jours m'ont paru plus longs que d'habitude ... l'impatience de commencer une nouvelle aventure c'est quelque chose.

Après deux semaines de travail, j'en tire déjà quelques conclusions, par rapport au travail, aux gens avec qui je compose et à ma nouvelle vie. Certains livres et méthodes oscillent entre 30 et 90 jours pour convaincre. Tout ce que je peux dire c'est que 90 c'est beaucoup trop : en 20 ou 30 jours tout est cuit.

Continue reading

Changement de collègues

Avant de pouvoir se sentir bien dans son travail ou sa manière de travailler, le point crucial c'est l'entente avec les collègues, physiques ou collaborateurs distants. J'en avais ma tasse des bonjour, salut ça va ? qui relevaient davantage de la routine que du réel intérêt de bien-portance. Et j'avoue que prendre un café en parcourant Blogmarks, en traînant sur Gasteroprod aux côtés de Xavier et d'un électron libre ... comment dire, y'a de quoi soulever un bureau avec un doigt, sans les mains.

Enfin en tous cas ça me met le baume au cœur de bon matin. Travailler bien avec des gens biens, c'est pas rien. C'est une chance que tout le monde doit saisir car indépendamment des connaissances, la bonne entente d'une équipe peut régir la réussite ou l'échec d'un projet.

Changement d'outils

Ce changement de travail a été l'occasion de réaliser ce que je souhaitais depuis un bon moment : abandonner Windows (quasi) définitivement. J'ai opéré une bascule Windows+Dreamweaver vers la distribution Linux Debian accompagné de l'IDE Eclipse. L'occasion d'adopter un outil surpuissant, notamment en combinaison des modules Subclipse et Aptana.

En effleurant à peine le potentiel de ces applications, j'ai déjà gagné en temps et en confort de développement : prévisualisation quasi-parfaite des pages Web, éditeur CSS et HTML de haut niveau, de la saisie intuitive, des indicateurs discrets mais facilitant le repérage d'erreurs et de changements ... il y a de quoi faire et je ne regrette pas de m'être fait violence.

Changement d'habitudes

Sur le papier commencer et terminer ma journée une heure plus tard que d'habitude ne me dérangeait pas mais quand le corps décide de ne pas suivre suffisamment rapidement, j'ai réalisé que débuter en même temps que les magasins, que terminer en même temps qu'eux n'était pas l'idéal imaginé. Certes c'est confortable de pouvoir prendre davantage de temps le matin pour soi, pour se tenir au fait de l'actualité mais la journée terminée, quand on aimerait faire les courses ou récupérer sa voiture au garage, tout est fermé. Oui je suis réfractaire aux courses le samedi matin d'autant plus que j'aime passer ce moment à humer les odeurs des marchés fermiers.

Toujours est-il qu'il faut prendre le changement d'habitude de manière positive. C'est également probablement plus difficile en automne et en hiver à cause des journées solaires écourtées.

Un défi de plus à relever ;-)

Conclusion : changement de vie

Je pense donc avoir fait le bon choix dans mes recherches : une équipe motivée et motivante, des conditions de travail excellentes (plein centre historique de Bordeaux), un cadre agréable (que des restaurants autour, j'aurais une sélection à partager c'est sûr et certain), un potentiel d'apprentissage énorme ... bref, tout ce que je voulais en une fois.

Malgré un emploi du temps chargé, je compte toujours continuer à partager avec vous mes astuces professionnelles, mes conseils pour mieux travailler sur/pour Internet. A ce propos, je serai présent samedi 17 novembre à Blog@Bordeaux (rejoindre Blog@Bordeaux sur Facebook) et très certainement aux prochains BlogCamp Bordeaux.