☕️ Journal : Je respecte mes limites

Quand je vais trop loin, quand je n'arrive pas à m'arrêter, quand je ne m'écoute pas : j'épuise mon énergie plus je m'éloigne de mes propres limites.

C'est facile de ne pas écouter ses limites, notamment en répondant à des sollicitations qui viennent de l'extérieur (sauver le monde, réagir à une notification, quelqu'un·e a "mal" fait quelque chose, un imprévu se produit, prendre en charge les besoins de quelqu'un·e, le trajet a été plus long que prévu, etc.) ou en s'oubliant dans des désirs d'accomplissement (se forcer à terminer quelque chose pour arriver à se dire qu'on a "fini", travailler tard parce qu'on n'a pas pu finir tout ce qu'on avait prévu, dire "oui" pour faire plaisir au lieu de dire "non", etc.).

Quand on dépasse ses limites, on met en place des mesures de compensation — qui viennent à bout — de nous, de quelqu'un·e, d'une situation. Ce n'est qu'une question de temps.